Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/users5/r/rebaudclaude/www/eduETdev_fr/config/ecran_securite.php on line 245
De l'importance de la pédagogie - [Education et Devenir]
logo ED
slider slider slider slider slider

Janvier et février sont les mois des notations dites administratives. Acte effectivement très encadré par l’administration de l’Education Nationale, mais qui peut se révéler être la source d’échanges et de dialogue entre les acteurs d’un établissement.

Certaines conceptions que nous pouvions penser hors du temps et désormais loin de nous peuvent cependant ressurgir. Prenons pour exemple ce très jeune professeur, tout juste sorti de l’ESPE, qui s’étonne que son chef d’établissement puisse émettre un jugement voire un simple commentaire sur sa pédagogie établissant une confusion et un amalgame entre pédagogie et didactique. Cependant, il suffit de parcourir le site de quelques organisations syndicales pour se rendre compte que certains militent encore pour « préserver le domaine pédagogique des ingérences des chefs d’établissement ». Sur quel aspect du métier pourraient se baser principaux et proviseurs pour évaluer les items « activité – efficacité » et « autorité et rayonnement » si ce n’est la pédagogie ? La pédagogie n’est-elle pas l’art d’éduquer qui rassemble les méthodes et pratiques d’enseignement et d’éducation ?

D’ailleurs, la réforme du collège conduite actuellement est le témoignage manifeste de l’action pédagogique que peut jouer un chef d’établissement auprès et avec les équipes. Il suffit d’échanger avec les principaux pour constater à quel point ils ont pu s’associer à la réflexion, ne serait-ce que par le pilotage concerté des journées de formation organisées par les personnels de direction et les inspecteurs. Combien de réunions ont-elles été conduites ces derniers mois pour parler de l’organisation à retenir pour l’année prochaine, des contenus des EPI, de la mise en œuvre des nouveaux programmes, des projets pédagogiques à construire, de l’articulation entre disciplinaire et interdisciplinaire, des stratégies pédagogiques favorables à la réussite de tous les élèves, des modes d’évaluation… Cette réforme, parmi ses nombreux mérites, aura permis de montrer à quel point la préoccupation première et la principale mission d’un chef d’établissement est bien l’animation de la vie pédagogique dans les équipes et entre les équipes. Il est toujours essentiel de rappeler l’origine latine de la fonction de principal. N’est-il pas ainsi dénommé principales pedagogus, primus inter pares ?

A Education & Devenir, nous aimons rappeler que le conseil pédagogique a été expérimenté de longue date en établissement par nos adhérents. S’il est une instance qui facilite les débats pédagogiques, d’où émergent des projets qui visent à mobiliser davantage les élèves sur leurs apprentissages, c’est bien celle-ci. Il est heureux de constater que ce conseil existe (presque) partout et se vit de plus en plus positivement par tous. Loin de remettre en cause la liberté pédagogique, il est à l’origine d’expérimentations pédagogiques dans le cadre de l’autonomie des établissements. Il n’est pas rare non plus d’y voir la participation active des inspecteurs. Tout particulièrement dans les établissements REP+ et REP mais pas seulement. Finalement, n’est-ce pas l’application au quotidien du Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation ? N’est-il pas écrit dans ce long texte qui ressemble à un code de déontologie que « La maîtrise des compétences pédagogiques et éducatives fondamentales est la condition nécessaire d’une culture partagée qui favorise la cohérence des enseignements et des actions éducatives » ?

Saluons à ce sujet la sortie d’une très belle publication d’un ancien président de l’association, Jean-Yves Langanay, "Le Chef d’établissement pédagogue" (Canopé, janvier 2016). Titre explicite s’il en est ! L’auteur s’interroge pour savoir « parmi toutes les activités qui tissent le quotidien du chef d’établissement, quelle place prend celle du pédagogue ? Est-elle une parmi d’autres qui n’aurait pas d’importance particulière ou bien constitue-t-elle son cœur de métier ? ».

Et, pour continuer cette réflexion, nous aurons plaisir à vous retrouver à notre prochain colloque les 11 -13 mars 2016 au lycée D’Alembert (Paris) pour discuter, entre autres, des questions de pédagogie, élément essentiel – mais loin d’être exclusif – de la professionnalité des métiers de l’éducation.

barre

ACCES DES ADHERENTS

se connecter

(accès privilégié à nos
cahiers et publications)

MENTIONS LEGALES