Artisanat

Artisan et auto entrepreneur

Lorsqu’on parle d’artisanat, les gens ont tendance à restreindre cette activité au domaine de l’art. Alors qu’en réalité, l’artisanat d’art n’est qu’une infime partie de ce dont traite l’artisanat. En chiffres, l’artisanat ne représente pas moins de 25% de l’économie française, avec plusieurs milliers d’entreprises ouvertes qui chaque année forment près de 180.000 employés. Se lancer en tant qu’auto-entrepreneur dans le domaine de l’artisanat demande de faire preuve de dynamisme et d’engagement. L’artisan représente un pilier, une pièce essentielle de l’engrenage de la société, qui par son savoir et son savoir-faire, ses compétences, résout les problèmes et satisfait aux besoins de nombre de personnes au quotidien.

artisan-auto-entrepreneur

Les métiers de l’artisanat en auto entreprise

L’artisanat regroupe à lui seul, environ 250 métiers différents. L’artisanat regroupe à lui seul, environ 250 métiers différents. Et ces métiers sont classés en quatre grandes familles qui sont : l’alimentation, la production, les services et le bâtiment.

 

Le bâtiment Les services La production L’alimentation

électricien

peintre bâtiment

chauffagiste

maître-tailleur

plombier

carreleur

maçon

couvreur

serrurier

esthéticienne

maréchal-ferrant

gemmologue

coiffeur

fleuriste

taxidermiste

tailleur

 

tonnelier

fleuriste

sculpteur

horloger

cordonnier

graveur

sertisseur

prothésiste dentaire

diamantaire

 

chocolatier-confiseur

boulanger

fromager

charcutier-traiteur

boucher

pâtissier

poissonnière

 

Les formations possibles dans l’artisanat

La meilleure manière de se former aux métiers de l’artisanat est assurément l’apprentissage. Apprentissage au sens où la formation consiste à suivre et exercer sous la direction d’un maître dans le domaine pendant une certaine durée avant débuter à son propre compte. Cependant, il n’est pas dit que ce soit le seul et unique type de formation pour devenir artisan. Avec la modernisation de l’artisanat, de nouvelles compétences sont requises pour répondre aux besoins du marché, et il existe des écoles de formations qui offrent des parcours d’enseignements diplômants et professionnalisant, que vous pouvez suivre en alternance en fonction des établissements. Elles recrutent à partir du niveau bac et forment jusqu’au niveau bac +3/+6.

Les salaires des artisans

Qu’il soit spécialisé dans l’alimentaire, la production, les services ou le bâtiment, l’artisan bénéficie quand même de revenus substantiels intéressants. Maintenant, si on prend en compte le fait que ce domaine soit très souvent exercé sous le statut de la micro-entreprise, c’est-à-dire en auto-entreprenariat, là, on peut dire que ses revenus seront proportionnels à la quantité de travail qu’il aura fourni, avec bien-sûr un minimum mensuel.
En moyenne ce sera 2 500 €/mois pour un boucher contre 2 100 € pour un boulanger. Mais l’ébénisterie et le coiffeur, un peu moins lucratifs, se retrouveront avec des salaires entre 1 300 et 1 500 € par mois. À ce titre, on peut considérer que les entrepreneurs de travaux publics n’ont pas trop à se plaindre de leurs 3 700 € net par mois. Tout ceci sans oublier que ces sommes peuvent évoluer en fonction de l’entreprise et de l’expérience de l’artisan.

Les débouchés pour les artisans

En général l’entreprise d’artisanat est une entreprise de production, de modification, de dépannage ou encore de prestation de service. Un artisan détenteur d’un certificat d’aptitude professionnelle, ou d’un brevet professionnel, peut jouir du titre de Maître artisan, grâce auquel il peut créer sa propre entreprise qui ne comptera en moyenne pas plus de 10 salariés.
Ainsi, les métiers de joaillier, de décorateur de théâtre, ou même de fleuriste sont quotidiennement demandés et les personnes qui exercent ces métiers peuvent mettre leur savoir-faire au service de tout type de population, partout à travers le monde, puisque les besoins sont les mêmes. Autrement dit, l’artisan possède la porte ouverte sur une multitude d’opportunités qui pourraient lui permettre de voyager et d’exercer dans de nombreux endroits et avec des commanditaires en tout genre selon les demandes.

En résumé

Les métiers de l’artisanat en tant qu’auto-entrepreneur présente de nombreux avantages.Il y a de nombreux métiers comme la serrurerie où il est possible de gagner correctement sa vie.

  • Les missions
  • Trouvez des clients
  • Le salaire
  • Les débouchés

Comment s’inscrire en artisan auto entrepreneur ?

Exercer en tant qu’artisan auto-entrepreneur demande des qualités de gestion, comptabilité et de management, qui en générale ne sont pas apprises avec le métier donc ne coulent pas de source. Mais cela reste tout à fait jouable, lorsqu’on comprend toutes les implications qu’entraîne le titre de chef d’entreprise. Le travail d’équipe et la cohésion deviennent des prérequis pour que le tout puisse fonctionner normalement. Il faut s’efforcer à produire une valeur ajoutée par ses services pour se différencier de la concurrence. Quoiqu’il en soit, il faut dire que l’exercice de l’artisanat en auto-entrepreneur présente réellement une plus grande liberté et permet de faire preuve de plus de créativité.

Contactez-nous

Copyright @2021