Prestation de service

Etre auto entrepreneur en prestation de service

La prestation de service rassemble toute une palette de métiers divers et variés, qui ont la particularité d’être exercés sous le régime de la micro-entreprise la majorité du temps. C’est-à-dire qu’un prestataire de service est en fait déjà un auto-entrepreneur. Il existe au total trois types d’activités qui regroupent les métiers de prestation de service : les activités commerciales, les activités libérales et les activités artisanales.
Il est alors très important de bien déterminer la nature de son métier, pour pouvoir entreprendre les démarches qui vont avec, et s’adresser à l’institution adéquate. Pour ce qui est de l’exercice en soi, le prestataire de service travaille en toute autonomie, et ne doit pas avoir de relation de subordination avec ses commanditaires. Il analyse la situation qui lui est posée afin de pouvoir convenablement fournir des conseils et mettre en pratique tout son savoir-faire et ses compétences.

auto-entrepreneur-prestation-de-service

Les métiers des prestations de service en auto entreprise

Le domaine de la prestation de service est vraiment vaste et regroupe un bon nombre de métiers tous différents demandant des compétences et des connaissances particulières. Pour la plupart, il s’agit plus de savoir-faire que de savoir simple. Ainsi, les prestataires de services peuvent être classés en fonction de la nature de l’activité pratiquée, en trois grands groupes :

  • Les activités artisanales : ramoneur, coiffeur, fleuriste. Tous ces métiers doivent se référer à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)
  • Les activités commerciales : restaurateur, agent immobilier, entrepreneur du spectacle. Tous sous la tutelle de la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI)
  • Les activités libérales : consultant, informatique, conseiller financier, formateur, le nettoyage de voitures. Ici c’est l’URSSAF qui s’occupe des formalités.

Les formations possibles dans la prestation de service

Grâce à la diversité qui existe parmi les métiers qui composent les services de prestation de services, il apparaît clairement que l’exercice de ces métiers ne nécessite pas forcément de diplôme particulier. Un fleuriste ou un coiffeur n’a pas besoin de passer par une grande école et suivre un long parcours avant de pouvoir exercer par exemple. Dans ces situations on parlera plus d’un parcours d’apprentissage du métier qui passe beaucoup plus par des démonstrations et des applications directes en condition réelle. Les qualifications requises peuvent aller du Bac, à un BT ou un BTS, et jusqu’au Bac +5 des fois.

Les salaires dans les métiers de la prestation de service

Comme pour la plupart des autres domaines d’exercice, les salaires en tant que prestataire de service varient en fonction de la nature du métier, du commanditaire (un particulier ou une entreprise) et de l’expérience dans le secteur. Bien-sûr le terme de salaire n’est pas à prendre au premier degré, puisque cela irait à l’encontre du statut même sous lequel il exerce, celui de la micro-entreprise. Au final, un prestataire de service peut percevoir un salaire de base entre 2000 et 3000€ bruts par mois.
De même, pour ne pas perdre ce statut, il y a des quotas annuels de chiffres d’affaires qui ont été fixés s’élevant à 72 500 € pour un prestataire de service. Au-delà de ce seuil, il s’expose à des taxes et des règlementations différentes.

Les débouchés des métiers en prestation de service

Exercer en tant que prestataire de service en auto-entrepreneur présente de nombreux avantages à n’en pas douter. Déjà, il s’agit d’un secteur où la demande est permanente et même ne cesse de s’accroître ces dernières années. Les compétences d’un prestataire de service peuvent servir dans de nombreuses industries différentes, en fonction des affinités ; le commerce, l’informatique, les bâtiments, les transports…
Et avec le temps et en acquérant plus d’expérience, un prestataire de service devient une personne recherchée, d’autant plus qu’il se spécialise davantage dans le secteur dans lequel il exerce. Alors, bien qu’il soit très probablement à la tête de sa propre entreprise, l’auto-entrepreneur en prestation de service sera alors sollicité afin d’offrir ses services en chaperonnant ou en supervisant des activités dans une structure d’envergure.

En résumé

Les métiers de la prestation de service en tant qu’auto-entrepreneur présente de nombreuses opportunités. Il y a une forte demande de freelance, notamment dans le digital et les salaires sont très bons. Une niche à exploiter !

  • Les missions
  • Trouvez des clients
  • Le salaire
  • Les débouchés

Comment s’inscrire en auto entrepreneur dans la prestation de service ?

Pour devenir un auto-entrepreneur accompli, en prestation de service particulièrement, vous devez avoir une idée claire de la nature du métier que vous voulez exercer. Cela est très important pour pouvoir remplir les démarches administratives auprès des institutions adaptées. Mais encore, devrez-vous passer par les étapes inévitables de l’étude de marché, de l’établissement de votre plan d’affaires, bilans en tout genre… Tout cela est indispensable pour pouvoir vous préparer à toute éventualité et surtout afin de pouvoir bénéficier d’un accompagnement qui vous permettra de financer votre projet.
À cet effet, il existe de nombreuses associations en France dédiées à cette cause, dont l’ADIE, qui en plus des formations qu’elle offre, permet aux entrepreneurs d’obtenir des micro-crédits, pouvant s’élever jusqu’à 20.000€. Mais bien-sûr il y en a tout un tas d’autres que vous pourrez contacter pour avoir plus d’informations et bénéficier de conseils d’experts.

Contactez-nous

Copyright @2021