Cuisine

Auto entrepreneur cuisinier

Pour devenir cuisinier en auto-entrepreneur, plus la peine de vous prendre la tête. Nous vous éclairons dans cet article sur tout ce qu’il faut pour cuisiner en auto-entreprise. Vous rêvez depuis longtemps d’exercer ce métier mais vous vous posez un tas de questions sur le travail de cuisinier en auto entrepreneur : quelles missions vous seront confiées ? Quelles formations suivre pour devenir cuisinier en auto entrepreneur ? Quelles sont les formalités à remplir ? Combien vous pouvez gagner ? etc. Découvrez tout pour vous lancer comme cuisinier auto-entrepreneur.

auto-entrepreneur-cuisinier

Le métier de cuisinier en auto entreprise

Tout cuisinier auto entrepreneur doit pouvoir cuisiner tous les repas de ses clients. Cela demande chaque jour que vous remplissiez plusieurs missions. Vous devrez enregistrer les attentes de vos clients afin de faire des propositions de plats adaptés à leurs désirs. En tant que cuisinier en auto-entrepreneur, vous devez faire les provisions des produits nécessaires à votre cuisine (charcuterie, légumes, etc.) et demander le matériel nécessaire.
Vous devez aussi être capable de cuisiner souvent des menus entiers de l’entrée au dessert en passant par les plats principaux. Il est évident que le cuisinier auto-entrepreneur doit savoir dresser la table et assurer un service parfait. Prodiguer des conseils et échanger avec vos clients fait également partie de vos charges tout comme débarrasser et faire la vaisselle à la fin des repas.

Des missions souvent plus étendues pour le cuisinier auto entrepreneur

En tant que cuisinier en auto-entrepreneur, vous devez vous attendre à accomplir d’autres missions à part la cuisine des repas à domicile ordinaires. Vous serez donc amené à préparer lors des soirées ou pour certaines personnes qui sont dépendantes. Un cuisinier auto entrepreneur doit pouvoir rendre service pendant des circonstances comme les anniversaires, les fêtes de mariage ou encore les baptêmes. C’est en ce sens que votre travail se rapproche de celui d’un traiteur sans s’y confondre.
Vous pourrez aussi cuisiner pour des évènements d’entreprise. Les convives présents devront donc être servis par vous. En dehors de cela, un cuisinier en auto entrepreneur peut concocter des menus pour tous les jours de la semaine. C’est pourquoi le batch cooking se développe de plus en plus.

Quelles formations pour devenir cuisinier en auto entrepreneur ?

Exercer la profession de cuisinier auto entrepreneur exige de véritables compétences que vous aurez lors des formations. C’est étonnant mais vous n’avez pas besoin d’un diplôme spécifique pour devenir cuisinier en auto entreprise. Vous avez donc la possibilité d’apprendre ce métier de vous-même et acquérir de l’expérience au fil des années. Cependant, il est conseillé de suivre des formations pour rassurer vos clients et être plus complet. Voici des exemples de formations :

  • obtenir un CAP en cuisine pendant deux années suite au brevet.
  • avoir un BEP dans le secteur hôtelier et de la restauration en optant pour la cuisine toujours en deux années suite au brevet.
  • un bac professionnel sur 3 ans avec le niveau collège.
  • un bac technologique STHR en 3 ans aussi.
  • un diplôme de BTS en gestion hôtelière et restauration. (2 ans suite au bac).

Par ailleurs, il est recommandé de se former aux règles sécuritaires, hygiéniques et sanitaires pour devenir cuisinier en auto entrepreneur (formation HACCP). Toutes ces formations vous outillent efficacement pour sécuriser vos clients et respecter les dispositions légales.

Quel salaire en tant que cuisinier en auto entreprise ?

En obtenant le statut de cuisinier auto entrepreneur, vous pouvez espérer gagner environ 35 voire 70 euros pour chaque convive. Mais ces sommes sont variables. Vos gains relèvent des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Ce qui est sûr, votre CA (chiffre d’affaires) doit être plafonné à 72 500 euros annuellement. Vous paierez généralement des impôts de 22% de votre chiffre d’affaires.
Voilà ! Vous savez tout sur le métier de cuisinier auto entrepreneur. Si votre passion est la cuisine et votre rêve d’indépendance, n’hésitez plus à vous lancer !

En résumé

Le métier de cuisinier en tant qu’auto-entrepreneur est un métier de passion et de plaisir pour la cuisine. Les personnes pratiquant le métier le font avant tout pour la passion de la cuisine que pour l’argent.

  • Les missions
  • Trouvez des clients
  • Le salaire
  • Les débouchés

Les formalités pour s’enregistrer comme cuisinier auto entrepreneur

Le cuisinier auto entrepreneur n’en est pas obligé, mais il peut déclarer ses services à personne (déclaration SAP). Cette formalité présente des avantages considérables pour vos clients : d’une part en vous engageant comme cuisinier auto entrepreneur, ils peuvent effectuer les paiements via CESU et d’autre part ils profitent de réductions fiscales à hauteur de 50% des sommes dépensées pour vos services. En faisant une déclaration SAP, vous pourrez seulement cuisinier au bénéfice de particuliers et vous n’aurez pas des activités en dehors des services aux personnes.

A voir aussi

Contactez-nous

Copyright @2021